Test DVD - La rue rouge (Scarlet Street) 1945 - Bach Films * Film Noir CineFaniac - Tout sur les films noirs
La rue rouge (Scarlet Street) 1945


Test DVD - La rue rouge (Scarlet Street) 1945 - CineFaniac - DVD Z2 Bach Films


Résumé : Christopher Cross (Edward G. Robinson) rencontre Kitty (Joan Bennett), qu'il sauve d'une agression. Il tombe amoureux d'elle...

La Rue Rouge réunit à nouveau Edward G. Robinson, Joan Bennett, Dan Duryea, Milton R. Krasner (photographie) et Fritz Lang, un an après La Femme au portrait (Woman In the Window). Dans la carrière de Fritz Lang, ce film se situe juste après La Femme au portrait qui fut un grand succès et Espions sur la tamise (Ministry of Fear). Lang était au meilleur de sa forme avec un bon nombre de films noirs très bien reçus. Le réalisateur avait même créée sa société de production à l'occasion de ce film avec l'aide de Walter Wanger.

La Rue Rouge respecte presque tous les codes du genre: femme fatale, somptueuse photographie, un héros honnête qui pris dans un tourbillon va se "métamorphoser", mais pas de flash back.

Les trois acteurs principaux sont très inspirés. Edward G. Robinson, outre La Femme au portrait venait de tourner Assurance sur la mort (Double Indemnity). Il montre sa capacité à interpréter tout type de rôle et pas seulement ceux de gangsters. Joan Bennett fit un autre film avec Lang en 1948 : Le Secret derrière la porte. Dan Duryea semble très à l'aise dans son rôle.

La photographie est remarquable. Dans l'une des dernières scènes, le néon qui clignote pour souligner les tourments du personnage principal est un élément clé de la scène. Une idée géniale de Lang. Le scénario de Dudley Nichols est excellent, d'après un roman de Georges De La Fouchardière qui fut adapté par Jean Renoir en 1931: La Chienne.

Un classique du genre!



N.B.: Attention: à ne pas confondre avec le film La Maison Rouge (Red House) 1947 de Delmer Daves avec Edward G. Robinson.
Cole Armin





Test du DVD édité par Bach Films - Disponible

Ce film est proposé dans un coffret 3 DVD consacré à l'acteur Edward G. Robinson avec également La Maison Rouge et Le Criminel.

1.33 4/3
Déjà édités chez plusieurs éditeurs différents (dont Wild Side et Carlotta Films), cette copie n'apporte pas d'amélioration. On se situe même légèrement en deça des deux autres éditions.
La copie est plus et moins propre et la définition correcte.

1) Anglais MPEG 2.0 224 Kb/s.
VO avec du souffle intermittent.

Sous-titres : Français incrustés dans l'image

Analyse avec François Guérif (VF - 5'13)
Entretien intéressant mais trop court pour pouvoir approfondir le film.

Entretien avec François Guérif (VF - 16'11)
Document exclusivement consacré à la carrière d'Edward G. Robinson, de ses débuts au théâtre, jusqu'à la fin en passant par le Mccarthysme à partir de l'autobiographie de l'acteur.

Par Cole Armin - jeudi 19 janvier 2012
Remerciements : Bach Films

Test DVD - La rue rouge (Scarlet Street) 1945 - CineFaniac - DVD Z2 Bach Films
Menu du DVD - Copyright Bach Films


Test DVD - La rue rouge (Scarlet Street) 1945 - CineFaniac - DVD Z2 Bach Films

Test DVD - La rue rouge (Scarlet Street) 1945 - CineFaniac - DVD Z2 Bach Films

Test DVD - La rue rouge (Scarlet Street) 1945 - CineFaniac - DVD Z2 Bach Films

Test DVD - La rue rouge (Scarlet Street) 1945 - CineFaniac - DVD Z2 Bach Films

Test DVD - La rue rouge (Scarlet Street) 1945 - CineFaniac - DVD Z2 Bach Films

Copyright Bach Films

Autres éditions de ce film chroniquées :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films réalisés par Fritz Lang :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Edward G. Robinson :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Joan Bennett :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Dan Duryea :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Margaret Lindsay :

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2018