The King of New York (King of New York) 1989

Pays : États-Unis, Italie (1H43) Couleurs
Réalisateur : Abel Ferrara
Acteurs : Christopher Walken, David Caruso, Laurence Fishburne, Victor Argo, Wesley Snipes, Janet Julian, Giancarlo Esposito, Paul Calderon, Steve Buscemi, Theresa Randle, Leonard L. Thomas, Roger Guenveur Smith, Frank Adonis, Vanessa Angel, David Batiste, Erica Gimpel, Frank Gio, Robert LaSardo, James Lorinz, Anthony Padilla, Harold Perrineau, David Hummel, Phil Neilson, David Proval, Zenon Zeleniuch
Producteur : Augusto Caminito, Jay Julien, Mary Kane, Randy Sabusawa, Vittorio Squillante
Scénariste : Nicholas St. John
Directeur de la photographie : Bojan Bazelli
Composition musicale : Joe Delia
Montage : Anthony Redman
Décors : Alex Tavoularis, Stephanie Ziemer, Sonja Roth
Studio : Carolco Pictures
9 DVD / Blu-Ray disponibles

Résumé : Un homme sort de prison. Pas n’importe quel homme. C’est Frank White, le plus grand des seigneurs du crime à New York. Mais l’impitoyable Frank White nourrit aussi le rêve de construire un hôpital pour les plus démunis. Ce qui n’est pas du goût de tout le monde, y compris les flics prêts à tous les coups bas pour détruire son empire...
Lieu de tournage : Sing Sing Penitentiary, Ossining, Saranac Lake, Manhattan, Brooklyn, New York

Informations complémentaires : Sortie États-Unis : 28/09/1990 - Sortie Italie : 29/08/1991.

Sortie France : 18/07/1990 - Reprise : 17/08/2005.


Tournage : 19/04 - 14/06/1989.


Prix et nominations :

- Film Independent Spirit Awards 1991 : nomination pour le prix de la meilleure photo,

- Mystfest 1991 (Italie) : prix du meilleur réalisateur, nomination pour le prix du meilleur film.


Autres sélections :

- Festival de Cannes 1990,

- Festival du film de New York 1990,

- Festival du film de Londres 1990.


Abel Ferrara a eu des difficultés à trouver des financements américains, New World Pictures, puis Universal Pictures préférant ses retirer du projet. Le film est en fait quasiment intégralement produit par des capitaux italiens, notamment par Silvio Berlusconi, qui a financé le film par l'intermédiaire du producteur new-yorkais Jay Julien et d'autres intermédiaires italiens.


Lors de la première du film au Festival du film de New York, de nombreux spectateurs, dont la femme de Ferrara, sont sortis du cinéma avant la fin. Lors d'une deuxième projection du film le lendemain, Laurence Fishburne et le scénariste Nicholas St. John ont été hués.


Le premier montage du film faisait près de deux heures. Ferrara a dû accepter des coupes qui ont réduit la durée à 106 minutes pour éviter une classification X du fait de la violence physique ou psychilogique de certaines scènes.


Le film a mis en avant David Caruso et Wesley Snipes, grâce auquel ils ont pu respectivement être engagés dans la série New York Police Blues et le film New Jack City qui ont définitivement lancé leur carrière.


King of New York est un échec commercial, n'engrangeant que 2 554 476 $ aux États-Unis, soit moitié moins que son budget initial de 5 millions.

En France, le film passe inaperçu, avec seulement 68 795 entrées.


Toutefois, grâce au marché vidéo et aux diffusions TV, le film acquiert rapidement un statut culte.


Format : 1.85 : 1
Dolby SR

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Merci à pak pour son aide !

Les critiques






King of New York, The King of New York, 1989, Christopher Walken, David Caruso, Laurence Fishburne, Victor Argo, Wesley Snipes, Janet Julian, Giancarlo Esposito, Paul Calderon, Steve Buscemi, Theresa Randle, Leonard L. Thomas, Roger Guenveur Smith, Frank Adonis, Vanessa Angel, David Batiste, Erica Gimpel, Frank Gio, Robert LaSardo, James Lorinz, Anthony Padilla, Harold Perrineau, David Hummel, Phil Neilson, David Proval, Zenon Zeleniuch, Abel Ferrara, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, The King of New York DVD, King of New York DVD, DVD, The King of New York critique, King of New York critique, Abel Ferrara critique

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2022