[30/11/2017] American Warrior II (The Ecstasy of Films)

Avatar du membre
pak
Messages : 260
Enregistré le : 26 nov. 2012, 19:21

[30/11/2017] American Warrior II (The Ecstasy of Films)

Message par pak » 16 déc. 2017, 12:08

L'éditeur indépendant The Ecstasy of Films a édité en Blu-ray et DVD l'un des fleurons du film de baston des années 1980, produit of course par la Cannon, American Warrior II !

Curieux me diriez-vous, du moins les amateurs du genre, car 99% des cinéphiles s'en tapent le coquillard, et pourquoi pas le premier d'abord ?

Peut-être parce que les droits doivent être compliqués à obtenir. La Cannon fut distribuée en vidéo en France au temps de la VHS par Warner (pas très prêteuse) et par Delta Vidéo (qui a repris son catalogue ? ), en salles par UGC. La société fut racheté par la MGM quand elle était rincée, mais MGM a aussi connu pas mal de rachats et de ventes depuis les années 1990. On a d'ailleurs vu plusieurs productions Cannon être éditées en DVD par MGM au début des années 2000.

Mais cela n'est pas bien grave dans le sens où American Warrior II n'est pas la suite d'American Warrior premier du nom et n'a même rien à voir avec celui-ci. Ces titres sont des inventions des distributeurs français.

American Warrior est le premier épisode d'une "saga" ninja justement titrée American Ninja en VO (cinq films entre 1985 et 1993). Le film sort en France le 29/01/1986. Comme ça marchotte, on se précipite de sortir un autre film avec la vedette du premier, Michael Dudikoff, Avenging Force, qu'on renomme American Warrior II : ça sort chez nous le 31/12/1986 (drôle de titre pour les fêtes de fin d'année).

Mais en parallèle, la Cannon met en chantier un American Ninja 2 : The Confrontation avec le même acteur, qui est la vraie suite d'American Ninja donc. Bien embêtés, mais pas longtemps, les distributeurs français le baptisent Le Ninja blanc et le sortent en plein été, le 22/07/1987, période où on balance au petit bonheur une poignée de films dans les salles au cas où, ça peut éventuellement marcher...

Donc quand on sait ça, American Warrior II, qui n'est pas une suite, et qui d'ailleurs n'en aura pas, se suffit à lui-même, et présente la quintessence d'un certain cinéma tentant de surfer sur deux vagues en même temps, le film de kung-fu et le film d'ex militaire qu'il fallait pas emmerder...

Bon, et la galette dans tout ça ? Bien remplie, même si certains ingrédients sont plus bourratifs que nécessaires. Et donc on a :

- Un entretien avec le réalisateur du film Sam Firstenberg (35 minutes),
- Un entretien avec l'acteur Michael Dudikoff (22 minutes),
- Une présentation des objets cultes de ses films par Sam Firstenberg (7 minutes),
- Un court-métrage inutile nommé Le Réserviste de Mathieu Berthon (39 minutes),
- Le maling of non moins inutile du court (33 minutes)
- Les bandes-annonces en VO et en VF,
- Une galerie photos,
- Le catalogue de l'éditeur.


Il n'y aura que 1000 exemplaires pour l'édition limitée DVD et Blu-ray. Cela ne fait pas beaucoup, en même temps, y aura-t-il 1000 acheteurs nostalgiques de ce machin ? Quoi que le film avait attiré 550 798 personnes dans les salles, même si c'est moins que les 869 196 entrées du premier American Warrior et les 823 304 du Ninja blanc.


Voilà, vous savez tout. Hein ? Vous n'aviez rien demandé ? Ben pourquoi ?

Image
Dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant c'est avant...

Michel Audiard