Shakespeare in love - 1998 - John Madden

Liste des films critiqués
phylipmarlow
Messages : 196
Enregistré le : 07 sept. 2009, 17:40
Localisation : Dijon

Shakespeare in love - 1998 - John Madden

Message par phylipmarlow » 22 août 2010, 02:54

En l'été 1593,le jeune poète et dramaturge au talent prometteur William Shakespear(Joseph Fiennes), criblé de dette et harcelé par son commanditaire Henslowe(Geoffray Rush) promet de lui livrer bientôt une nouvelle pièce, " Roméo et Ethel, la fille du pirate" , dont il ne possède en fait que le titre. Lady Viola( Gwyneth Paltrow) , qui vénère les sonnets de shakespeare , rêve de devenir actrice , ce est rigoureusement interdit aux femmes . Qu'à cela ne tienne , elle se déguise en garçon et décroche le rôle de Roméo. William découvre vite l'identité de son jeune premier et en tombe follement amoureux.

C'est une comédie dramatique semi historique basée sur des faits authentique des débuts du talentueux dramaturge William Shakespeare qui a inventé plus de 300 mots de la langue anglaise ,dans ce film on ne sait pas vraiment comment il c'était inspiré de cette tragédie romanesque. Mais de nombreux auteur ont essayés d'imaginer comment Shakespeare c'est inspiré de son oeuvre, Romèo et juliette qui fut l'un des plus gros succès interplanétaire de l'auteur anglais,William Shakespeare.

John Madden est un réalisateur britannique c'est lui qui à créé la série britannique"L'inspecteur morse" à réalisé la une belle histoire sentimentale avec de très beaux costumex et un scénario assez intéressant le sujet de cette comédie dramatique était Roméo et juliette interprétaient par des hommes car à cette époque la les femmes n'avaient pas le droit de jouer des pièces de théâtre c'était avant le quatorzième siècle et pourtant il y avaient des femme qui dirigeaient des royaumes et des pays.


Pour ce film l'actrice américaine Gwyneth Paltrow avait reçut l'oscar de la meilleur actrice et Judy Dench(M, dans les nouveaux James bond) celui du second rôle.

C'est un très bon film.
Si tu veux m'appeller tu a cas me siffler ( Le port de l'angoisse)

Image

Franchette
Messages : 3
Enregistré le : 04 juin 2012, 08:21

Re: Shakespeare In Love-1998-John Madden

Message par Franchette » 05 juin 2012, 10:32

Bonjour,
J’ai visionné ce film plusieurs fois. Je ne m’en lasse pas, car c’est vraiment une très belle comédie romantique. Qui plus est, elle parle de la vie d’un homme qui est lui-même un grand dramaturge de ce genre de films, entre autres. Sa vie ne peut être qu’une belle romance. Je suis une passionnée des films comme celui-ci.

Avatar du membre
pak
Messages : 541
Enregistré le : 26 nov. 2012, 19:21
Contact :

Re: Shakespeare in love - 1998 - John Madden

Message par pak » 28 mars 2022, 17:29

Shakespeare in love fut le succès public et critique surprise de 1999.

John Madden, quo n'a jamais réussi à refaire aussi bien, propose ici une comédie romantique en costume élégante et maligne, tirée d'un scénario exploitant les inconnues de la vie de Shakespeare dont on ne sait pas grand chose de ses débuts d'acteur et d'écrivain avant 1592, et qui tricote une histoire plausible de panne d'inspiration qui va déboucher sur l'une des œuvres les plus connues de l'auteur.


LCJ réédite le film dans un coffret assez inattendu de la part d'un éditeur souvent proche du degré zéro de l'édition vidéo (aucun supplément, film proposé uniquement en VF... ). Il propose ici une édition collector contenant le film sur les deux supports, accompagné d'un livret photo de 44 pages et de 5 cartes postales de photos du film.


Cette édition est programmée pour être dans les bacs le 20/04/2022. Prix prévisionnel : 29,99 €.

Image


À noter que l'éditeur a déjà annoncé qu'il distribuerait le film en DVD et Blu-ray simples le 25/05/2022. Une démarche dont il faut saluer l'honnêteté, la plupart des autres éditeurs sortant des combos et coffrets se gardant bien de communiquer sur les éventuelles sorties des films concernés dans des éditions simples, donc moins chères.


Fiche du film : ici.
Dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant c'est avant...

Michel Audiard

Répondre