Le film criminel anglais

Film Noir
Répondre
kiemavel1
Messages : 299
Enregistré le : 06 juin 2015, 11:49

Re: Le film criminel anglais

Message par kiemavel1 » 23 juin 2019, 02:14

chip a écrit :
21 juin 2019, 13:34
Tout ça me rappelle avoir raté volontairement :? lorsque je travaillais à Paris (1964-1978) deux polars british de Montgomery Tully, romancier, dramaturge, et cinéaste , ces deux films sont désormais difficiles à trouver :

- No road back (les tueurs de Londres)(1956)
avec Skip Homeier en vedette et Sean Connery dans ce qui était son premier film, le film fut distribué en France dans les années 60, le succès de la série des James Bond devait être à l'origine de la sortie de ce modeste polar .

- The counterfeit plan (un tueur s'est échappé) (1957)
avec Zachary Scott, Peggie Castle
Je n'étais seulement jamais tombé sur le premier au cours de mes pérégrinations dans le genre :o

Le second, je l'ai … mais pas encore regardé


De mon coté, j'avais poursuivi l'inventaire des principaux pourvoyeurs du genre en GB avec la liste de leurs films … Mais j'ai fait une fausse manip. et tout a été effacé :twisted: A refaire (Je signale que ça m'arrive très rarement quand même :mrgreen: La dernière fois, c'était pour un texte sur l'excellent The Hard Way de Vincent Sherman. Tellement dégouté que je n'ai jamais refais le texte )

Stark
Messages : 114
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:19

Re: Le film criminel anglais

Message par Stark » 24 juin 2019, 16:44

J'ai retrouvé ces quelques titres intéressants :
ah oui, "The Counterfeit Plan", encore un budget à la Mark Stevens, et bien nerveux à la Mark Stevens. Zachary Scott égal à lui-même, "ruthless", bien secondé par cette charmante Peggie Castle.
"The Informers" réalisé en 1963 par Ken Annakin, avec Nigel Patrick, diffusé sur le câble.
Certains apprécient le dernier film de Gary Cooper, "the Naked Edge" réalisé en 1961 par Michael Anderson avec Deborrah Kerr.
J'ai retrouvé "The Green Cockatoo", un polar réalisé en 1937 par William Cameron Menzies, écrit par Graham Greene (et musique de Miklos Rozsa), bavard mais avec des séquences punchy, loin d'être un chef d'oeuvre donc.
Autres polars à faible budget mais terriblement inventifs :
"The Man In The Back Seat" et "Strongroom", réalisés en 1961 et 1962 par Vernon Sewell, des récits vraiment très précis.
"Offbeat",réalisé en 1961 par Cliff Owen.
"Return From The Ashes", réalisé en 1965 par J. Lee Thomson, avec Maximilian Schell, Samantha Eggar, Ingrid Thulin.
encore une histoire d'enfant maltraité, "Tomorrow At Ten", réalisé par Lance Comfort en 1963.
impossible de ne pas citer ce "Cash On Demand", une production Hammer avec une confrontation Peter Cushing - André Morell de haut niveau.
"Mister Dennies Drives North", réalisé en 1951 par Anthony Kimmins, avec John Mills et Phyllis Calvert.
"Dual Alibi", réalisé en 1947 par Alfred Travers, avec Herbert Lom.

Répondre