Bas les masques (Deadline - U.S.A.) 1952

Pays : États-Unis (1H27)
Réalisateur : Richard Brooks
Acteurs : Humphrey Bogart, Ethel Barrymore, Kim Hunter, Ed Begley, Warren Stevens, Paul Stewart, Martin Gabel, Joe De Santis, Joyce Mackenzie, Audrey Christie, Fay Baker, Jim Backus
Producteur : Sol C. Siegel
Scénariste : Richard Brooks
Directeur de la photographie : Milton R. Krasner
Composition musicale : Cyril J. Mockridge
Studio :
1 DVD / Blu-Ray disponible

Genre complémentaire : Drame
Résumé : Dure journée au journal "Day", le rédacteur en chef Ed Hutcheson est informé le même jour de la vente de son journal à un concurrent et du blanchiment du gangster Tomas Rienzi. Hutcheson décide alors de combattre Rienzi avec son journal.

Sur les forums

Critiques sur le forum

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Les critiques

Bas les masques

Posté par Cole Armin
Bas les masques restera dans l'histoire du cinéma comme l'un des oeuvres brillantes sur le milieu du journalisme aux côtés de La Dame du Vendredi, New York Miami, Citizen Kane ou des films moins connus comme Violences à Park Row (pour n'en citer que quelques uns). Il faut dire que ce sujet majeur a été le terrain idéal pour Howard Hawks, Frank Capra, Orson Welles ou encore Samuel Fuller.
Le sujet sied parfaitement au réalisateur Richard Brooks (également scénariste), auteurs de films contestataires mémorables (Cas de conscience, Graine de violence, ...). Le scénario est adapté d'un journal réel : le New York World.

e film est dans la continuité des oeuvres de la Fox soutenues par son présidant Darryl F. Zanuck avec notamment trois films d'Elia Kazan : Le Mur invisible (1947) sur l'antisémitisme, L'Héritage de la chair (1950) sur le racisme et Cirque en révolte (1953) sur le MacCarthysme. En 1948, le studio consacrait le thème de la presse dans le film noir Appelez nord 777 d'Henry Hathaway.
L'histoire veut que Darryl F. Zanuck souhaitait que le rôle principal soit joué par les stars du studios Gregory Peck ou Richard Widmark avant que Richard Brooks n'impose Humphrey Bogart. Les deux hommes avaient nouées leur amitié à l'occasion de Key Largo (Brooks en était le scénariste) et s'apprêtait à tourner ensemble de nouveau l'année suivante dans Le cirque infernal.
Paradoxalement, le tournage fut loin d'être aisé. L'acteur venait d'achever le tournage éprouvant d'African Queen (qui lui vaut son seul Oscar) et se montrait difficile avec l'équipe du film. La performance de Bogart n'en demeure pas moins remarquable. L'acteur interpère avec force un patron de journal (qui lutte contre une bande de gangsters que Bogart aurait pu interpréter si le film avait été tourné dans les années 1930-1940).
Le film, difficilement visible au fil des années, est trop souvent omis dans la riche carrière de l'acteur.







Deadline - U.S.A., Bas les masques, 1952, Humphrey Bogart, Ethel Barrymore, Kim Hunter, Ed Begley, Warren Stevens, Paul Stewart, Martin Gabel, Joe De Santis, Joyce Mackenzie, Audrey Christie, Fay Baker, Jim Backus, Richard Brooks, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, Bas les masques DVD, Deadline - U.S.A. DVD, DVD, Bas les masques critique, Deadline - U.S.A. critique, Richard Brooks critique

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2022