Les Feux de l'enfer (Hellfighters) 1968


Résumé : Chance Buckman dirige une entreprise spécialisée dans l’extinction des feux liés aux puits de pétrole. Lors d’une intervention périlleuse il est gravement blessé et finit à l’hopital. L’un de ses associés appelle alors la fille de Chance, avec laquelle il est brouillé. L’homme blessé va renouer petit à petit avec sa fille et son ex-femme, toujours traumatisée par les années passées…
Lieu de tournage : Casper, Gillette, Jackson Hole, Wyoming, Conroe, Houston, Baytown, Texas, Universal Studios, Universal City, Californie

Informations complémentaires : Sortie États-Unis : 27/11/1968 - Sortie France : 21/02/1969.

Tournage : 14/03 - 06/1968.


L'acteur Jay C. Flippen a été amputé d'une jambe à cause d'une infection en 1965 lors du tournage de Cat Ballou. C'est pourquoi son personnage est en fauteuil roulant, la raison invoquée dans le film étant qu'il s'est brisé le dos en combattant un incendie.


Katharine Ross et John Wayne ont eu de nombreuses dissensions du fait de l'appui de l'acteur concernant l'intervention américaine au Vietnam. Interviewée sur le film, l'actrice déclara : "It's the biggest piece of crap I've ever done ! ".

Jim Hutton avait aussi des divergences politiques avec Wayne, mais ils sont devenus amis et ce dernier l'a embauché pour jouer dans son film suivant, Les Bérets verts.

D'ailleurs une partie du casting du film a joué aussi dans Les Bérets verts, outre John Wayne et Jim Hutton : Vera Miles (mais ses scènes ont été coupées), Bruce Cabot et Edward Faulkner.


Un puits de pétrole en feu a incité son propriétaire, le milliardaire Phillip Anschutz, à appeler Red Adair (1915-2004), un célèbre pompier spécialiste des incendies de forages, qui éteindra plus tard les incendies des puits de pétrole pendant la guerre du Golfe en 1991, pour combattre l'incendie. Pour financer l'intervention d'Adair, Anschutz a persuadé Universal Studios de lui payer 100 000 $ afin que le srudio puisse filmer Adair en action et intègre les images dans le film.

Le personnage interprété par John Wayne dans le film est très inspiré de Red Adair, qui sera d'ailleurs consultant sur le tournage.


Le pétrole dans le film était en fait un mélange d'eau et d'encre de chine propulsé en l'air par des buses. Ce mélange avait l'avantage d'être ininflammable, il était peu coûteux, non toxique et facile à nettoyer aussi bien sur les tenues que sur la peau.


Ce fut le premier film pour lequel Wayne a été payé 1 million de dollars.


Le budget du film est estimé à 6 millions de dollars. Mal reçu, le film ne fait que 3,75 millions de recettes sur le continent américain.

Même constat d'échec en France, avec 374 241 entrées dont 56 417 sur Paris.


Format : 2.35 : 1
Technicolor
Mono (Westrex Recording System)

Sur les forums

Critiques sur le forum

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Merci à pak pour son aide !

Les critiques






Hellfighters, Les Feux de l'enfer, 1968, John Wayne, Vera Miles, Katharine Ross, Jim Hutton, Jay C. Flippen, Bruce Cabot, Edward Faulkner, Barbara Stuart, Edmund Hashim, Valentin de Vargas, Frances Fong, Alberto Morin, Alan Caillou, Laraine Stephens, John Alderson, Lal Chand Mehra, Rudy Diaz, Bebe Louie, Big John Hamilton, Leon Alton, Paul Bradley, Robert Buckingham, Edward Colmans, Pedro Gonzalez Gonzalez, George Hoagland, Shep Houghton, Kathryn Janssen, Bobby Johnson, Kenner G. Kemp, Ethelreda Leopold, Leoda Richards, Chuck Roberson, Eddie Smith, John Stephenson, Andrew V. McLaglen, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, Les Feux de l'enfer DVD, Hellfighters DVD, DVD, Les Feux de l'enfer critique, Hellfighters critique, Andrew V. McLaglen critique

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2021