Je sais où je vais (I know where I'm going!) 1945 * Film Noir CineFaniac - Tout sur les films noirs

Je sais où je vais (I know where I'm going!) 1945

Pays : Grande-Bretagne (1H31)
Réalisateurs : Michael Powell, Emeric Pressburger
Acteurs : Wendy Hiller, Roger Livesey, Pamela Brown, Finlay Currie, George Carney, Nancy Price, Catherine Lacey, Jean Cadell, John Laurie, Valentine Dyall, Norman Shelley, Margot Fitzsimons, Murdo Morrison, C.W.R. Knight, Walter Hudd
Producteur : Michael Powell, George R. Busby
Scénaristes : Michael Powell, Emeric Pressburger
Directeur de la photographie : Erwin Hillier
Composition musicale : Allan Gray

Studio : General Film Distributors (G.F.D.)
1 DVD / Blu-Ray disponible

Genre complémentaire : Drame
Résumé : Joan Webster doit se rendre dans l'archipel des Hébrides pour se marier à un riche propriétaire terrien.Son avion, pris dans une tempête est contraint de se poser sur l'Ile de Muil. Joan, malgré son assurance et sa détermination habituelles, y découvre une autre façon de vivre qui va bouleverser ses valeurs.
Lieu de tournage : Jetée de Carsaig, Ile de Mull, Argyl et Bute, Ecosse, Denham Studios, Uk / Château de Sorne, Golfe de Corryvreckam, Château de Torosay, Hotel Western Isles, Ecosse

Informations complémentaires : Sortie France : 27/02/1952
Sortie Grande-Bretagne : 08/11/1945
Montage : John Seabourne
Direction Artistique : Alfred Junge

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Merci à LE WILL pour son aide !

Les critiques






I know where I'm going!, Je sais où je vais, 1945, Wendy Hiller, Roger Livesey, Pamela Brown, Finlay Currie, George Carney, Nancy Price, Catherine Lacey, Jean Cadell, John Laurie, Valentine Dyall, Norman Shelley, Margot Fitzsimons, Murdo Morrison, C.W.R. Knight, Walter Hudd, Michael Powell, Emeric Pressburger, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, Je sais où je vais DVD, I know where I'm going! DVD, DVD, Je sais où je vais critique, I know where I'm going! critique, Michael Powell, Emeric Pressburger critique

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2018