Los Angeles 2013 (Escape from L.A.) 1996

Pays : États-Unis (1H41) Couleurs
Réalisateur : John Carpenter
Acteurs : Kurt Russell, A.J. Langer, Steve Buscemi, Georges Corraface, Stacy Keach, Michelle Forbes, Pam Grier, Bruce Campbell, Jeff Imada, Cliff Robertson, Valeria Golino, Peter Fonda, Peter Jason, Jordan Baker, Caroleen Feeney, Paul Bartel, Breckin Meyer, Robert Carradine, Shelly Desai, Leland Orser, Julien Cesario, Bojesse Christopher, Isaac Hayes, John Koyama, Leo Lee, Al Leong, James Lew, Stuart Quan, Thomas Rosales Jr., Wyatt Russell, Aiden Starr
Producteur : Debra Hill, Kurt Russell, Sherry Lansing
Scénaristes : John Carpenter, Debra Hill, Kurt Russell
Directeur de la photographie : Gary B. Kibbe
Composition musicale : John Carpenter, Shirley Walker
Montage : Edward A. Warschilka
Décors : Lawrence G. Paull, Bruce Crone, Kathe Klopp
Thème : Dystopie
Studio :
2 DVD / Blu-Ray disponibles

Genre complémentaire : Science-Fiction, Anticipation
Résumé : Le fameux "Big One" tant redouté a eu lieu en 1998 et a isolé Los Angeles du reste des États-Unis. Quinze ans plus tard, le pays s'est doté d’un président particulièrement puritain et politiquement correct qui envoie tous les délinquants à Los Angeles, devenue l’île la plus dangereuse du Monde. Cuervo Jones, anarchiste latino-américain, règne sur ce bout de terre et s’est mis dans la tête de neutraliser toutes les sources d’énergie artificielles de la planète. Mais c’est sans compter sur Snake Plissken, qui se verra confier malgré lui une mission quasiment suicide…
Lieu de tournage : Long Beach, Universal Studios, Universal City, Los Angeles, Californie, New Braunfels, Texas, Miami, Floride

Informations complémentaires : Sortie États-Unis : 09/08/1996 - Sortie France : 13/11/1996.

Tournage : 11/12/1995 - 20/03/1996.


Nominations :

- The Stinkers Bad Movie Awards 1996 : nomination pour le prix de la pire suite,

- Academy of Science Fiction, Fantasy & Horror Films 1997 : nominations pour les prix du meilleur film de science-fiction et les meilleurs costumes.


Autres sélections :

- Festival du cinéma américain de Deauville 1996,

- Noir in Festival 1996 (Italie),

- Festival Travelling de Rennes 1999,

- Festival du film de Turin 1999,

- Festival du film de Los Angeles 2007.


Suite du film New York 1997 (Escape from New York) de John Carpenter, sorti aux États-Unis le 10/07/1981 et en France le 24/06/1981.


Selon John Carpenter, Kurt Russell aurait grandement participé au scénario, notamment la fin qu'il aurait imaginé et écrit.

Le personnage du président était aussi l'idée de Kurt Russell. Il s'est inspiré du télévangéliste conspirationniste Pat Robertson.

Kurt Russell voulait que sa compagne Goldie Hawn joue le rôle d'Utopia, mais malade, elle a dû renoncer. L'orphelin auquel Snake fait un clin d'œil lorsqu'il est escorté dans le vestiaire est interprété par Wyatt, le propre fils de Kurt Russell et de Goldie Hawn. Wyatt Russell a depuis suivi une carrière de joueur professionnel de hockey sur glace, avant de se lancer à son tour en tant qu'acteur à partir de 2010.


John Carpenter et Kurt Russell avaient parlé de faire un autre film de Snake Plissken en 1986, sans toutefois parvenir à prendre une décision. C'est le tremblement de terre qui a frappé Northridge, à 30 kms du centre de Los Angeles le 17/01/1994 qui les a décidé, voulant exploiter l'évènement et ses conséquences dans le scénario.

Le séisme de magnitude 6.7, a tué 72 personnes et fait près de 9 000 blessés. Des dégâts ont été observés jusqu'à 85 km de l'épicentre, provoquant une panne électrique générale a plongé la région dans une obscurité totale, l'évènement s'étant déroulé à 4 h 31 du matin. Avec des dégâts estimés à environ 20 milliards de dollars, ce fut l'une des catastrophes naturelles les plus coûteuses de l'histoire des États-Unis


Le film est connu pour avoir des effets spéciaux numériques assez mal produits. Cela était dû au fait que les employés de Buena Vista Visual Effects n'avaient jamais traité d'infographie auparavant et ne savaient pas vraiment comment les réaliser correctement.


Le film a été tourné presque entièrement de nuit. En fait, la production a duré soixante-dix jours sans tournage en plein jour.


Ghosts of Mars (2001) de John Carpenter devait à l'origine être un troisième film de Snake Plissken intitulé "Escape from Mars", mais Los Angeles 2013 n'ayant pas bien marché au box-office, le scénario a été réécrit avec un nouveau personnage.


Les 20 dernières minutes du film sont montées en temps réel.


Pendant le détournement, Utopia porte une grande épingle sur son costume qui dit "True Love Waits", selon l'engagement de virginité du programme TLW. Créé en 1993, True Love Waits est un programme chrétien évangélique de promotion du pacte de pureté et d'abstinence sexuelle avant le mariage, de LifeWay Christian Resources, affilié à la Southern Baptist Convention. Son siège se situe à Nashville


Le film fut un échec critique et commercial. Doté d'un budget estimé à 50 millions de dollars, les recettes du film ne dépassèrent guère la moitié, soit 25 477 365 $.

Même échec en France avec 293 921 entrés dont 83 360 à Paris.


Format : 2.39 : 1
DeLuxe Color
Dolby Digital

Sur les forums

Critiques sur le forum

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Merci à pak pour son aide !

Les critiques






Escape from L.A., Los Angeles 2013, 1996, Kurt Russell, A.J. Langer, Steve Buscemi, Georges Corraface, Stacy Keach, Michelle Forbes, Pam Grier, Bruce Campbell, Jeff Imada, Cliff Robertson, Valeria Golino, Peter Fonda, Peter Jason, Jordan Baker, Caroleen Feeney, Paul Bartel, Breckin Meyer, Robert Carradine, Shelly Desai, Leland Orser, Julien Cesario, Bojesse Christopher, Isaac Hayes, John Koyama, Leo Lee, Al Leong, James Lew, Stuart Quan, Thomas Rosales Jr., Wyatt Russell, Aiden Starr, John Carpenter, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, Los Angeles 2013 DVD, Escape from L.A. DVD, DVD, Los Angeles 2013 critique, Escape from L.A. critique, John Carpenter critique

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2023