Jack l'éventreur (The Lodger) 1944 * Film Noir CineFaniac - Tout sur les films noirs

Jack l'éventreur (The Lodger) 1944

Note : 6 /10 (2 votes)

Pays : États-Unis (1H24)
Réalisateur : John Brahm
Acteurs : Laird Cregar, George Sanders, Merle Oberon, Cedric Hardwicke, Sara Allgood, Aubrey Mather, Queenie Leonard, Doris Lloyd
Producteur : Robert Bassler
Scénariste : Barre Lyndon
Directeur de la photographie : Lucien Ballard
Composition musicale : Hugo Friedhofer
Montage : J. Watson Weeb J.R.
Décors : Thomas Little

2 DVD / Blu-Ray disponibles

Résumé : A Londres, au début des années 1890, des chanteuses de cabaret sont assassinées par un mystérieux tueur en série. Au même moment, un couple de bourgeois dont la fille, Kitty Langley, est artiste de Music-hall accueille sous sont toit monsieur Slade, un énigmatique chercheur en médecine. Ce dernier n'est autre que l'assassin, mais eux ne le savent pas. L'individu ne tarde pas à développer à l'égard de Kitty une violente attirance physique qui finit par se changer en envie de meurtre. Un soir, sans prévenir, il assiste à un spectacle dont elle est la vedette, puis il la rejoint dans sa loge où il tente de la tuer.
Lieu de tournage : Century Fox Studios, Los Angeles, Californie, Etats-Unis

Informations complémentaires : Sortie France : 26/09/1946
Sortie Etats-Unis : 19/01/1944
Direction Artistique, James Basevi, John Ewing
D'après le roman de Marie Belloc Lowndes

Sur les forums

Critiques sur le forum

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Diffusion à la télévision

Date de diffusion :
France 3 - dimanche 18 août 2013 - Le cinéma de minuit - Cycle Autour du film noir

Merci à LE WILL pour son aide !

Les critiques






The Lodger, Jack l'éventreur, 1944, Laird Cregar, George Sanders, Merle Oberon, Cedric Hardwicke, Sara Allgood, Aubrey Mather, Queenie Leonard, Doris Lloyd, John Brahm, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, Jack l'éventreur DVD, The Lodger DVD, DVD, Jack l'éventreur critique, The Lodger critique, John Brahm critique

© CineFaniac 2005 - 2020