La Prisonnière du désert (The Searchers) 1955

Titre Belge : La Prisonnière du désert
Note : 9 /10 (64 votes)

Pays : États-Unis (1H59) Couleurs
Réalisateur : John Ford
Acteurs : John Wayne, Jeffrey Hunter, Vera Miles, Ward Bond, Natalie Wood, John Qualen, Olive Carey, Henry Brandon, Ken Curtis, Harry Carey Jr., Antonio Moreno, Hank Worden, Beulah Archuletta, Walter Coy, Dorothy Jordan, Pippa Scott, Patrick Wayne, Lana Wood, Gertrude Astor, Danny Borzage, Ruth Clifford, Carmen D'Antonio, Tommy Doss, Nacho Galindo, Chuck Hayward, Robert Lyden, Cliff Lyons, Peter Mamakos, Mae Marsh, Frank McGrath, Jack Pennick, Lloyd Perryman, Chuck Roberson, William Steele, Chief Thundercloud, Terry Wilson
Producteur : Merian C. Cooper, Patrick Ford
Scénariste : Frank S. Nugent
Directeur de la photographie : Winton C. Hoch
Composition musicale : Max Steiner
Montage : Jack Murray
Décors : James Basevi, Frank Hotaling, Victor A. Gangelin
Thème : Indiens, Kidnapping

8 DVD / Blu-Ray disponibles

Résumé : Texas, 1868. Des Indiens Comanches attaquent le ranch d'Aaron Edwards, qui est tué ainsi que sa femme et son plus jeune fils. Ethan, le frère d'Aaron, apprenant le drame, part à la recherche de Lucy et Debbie, ses deux nièces disparues au cours de l'attaque. Bientôt, il n'est plus accompagné dans sa quête que de Martin Pawley, fils adoptif d'Aaron Edwards et donc neveu d'Ethan, et de Brad Jorgensen, le fiancé de Lucy...
Lieu de tournage : Bronson Caves, Bronson Canyon, Griffith Park, Los Angeles, RKO-Pathé Studios, Culver City, Aqua Dulce, Santa Clarita, Californie, Monument Valley, Kayenta, Teec Nos Pos, Mexican Water, Red Mesa, Arizona, Aspen, Gunnison, Colorado, Goosenecks State Park, Mexican Hat, Utah, Cut Bank, Montana, Edmonton, Alberta, Canada

Informations complémentaires : Sortie États-Unis : 26/05/1956 - Sortie France : 08/08/1956 - Reprise : 25/12/2016.

Tournage : mi juin -mi août 1955.


D'après le roman The Searchers d'Alan Le May (Harper & Brothers, New York, 1954).

Le roman a été traduit par Renée Tesnière pour les éditions Télémaque (collection Frontières), édité le 05/02/2015.


Prix et nominations :

- Golden Globes 1958 : Golden Globe de la meilleure révélation masculine (Patrick Wayne),

- Directors Guild of America 1957 : nomination pour le prix de la meilleure réalisation,

- National Film Preservation Board 1989 : enregistrement au National Film Registry,

- Village Voice Film Poll 1999 : nomination pour le prix du film du siècle (4ème place),

- Online Film & Television Association 2005 : prix Hall of Fame,

- Academy of Science Fiction, Fantasy & Horror Films 2007 : nomination pour le prix de la meilleure sortie DVD classique.


Sélectionné aux :

- Semana Cine en Color de Barcelona 1959,

- Bergamo Film Meeting 1996 (Italie),

- Festival international du film d'Athènes 2013,

- Festival international du film de Shanghai 2017,

- Festival international du film de Karlovy Vary 2017 (République Tchèque).


L'histoire s'inspire d'un fait réel : une petite fille, Cynthia Ann Parker, est kidnappée en 1836 au Texas. Plus tard, elle deviendra la femme d'un chef Comanche et sera retrouvée des années plus tard, ramenée de force dans la communauté blanche malgré ses protestations. Cet événement a inspiré le livre d'Alan Le May, duquel s'inspire John Ford.


John Wayne a appelé l'un de ses fils Ethan, en souvenir du film.


Format : 1.85 : 1
Technicolor
Mono (RCA Sound Recording)

Sur les forums

Critiques sur le forum
Western autour du feu - Débat sur ce western!

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Diffusion à la télévision

Date de diffusion :
FR3 - lundi 30 octobre 1995 - La Dernière Séance - Soirée John Wayne

Voir la fiche télévision
Voir la fiche télévision

Merci à pak pour son aide !

Les critiques

La prisonnière du désert

Posté par Ethan Edwards le 12/04/2006
La prisonnière du désert est un western unique à tous points de vue dans l?histoire du cinéma. Le film raconte ainsi la quête, s?étendant sur plusieurs années, de deux hommes, Ethan Edwards (John Wayne) et Martin Pawley (Jeffrey Hunter) pour retrouver Debbie Edwards (Lana Wood puis Natalie Wood), enlevée enfant par le chef indien Scar (Henry Brandon) (d?où le titre original The searchers). Tout l?intérêt du film vient de l?évolution du personnage d?Ethan, qui d?abord résolu à tuer Debbie car elle est devenue la femme de Scar, abandonnera finalement ses préjugés racistes et la ramènera chez elle, saine et sauve. Cependant cet altruisme ne sera pas récompensé puisqu?Ethan se décidera finalement à partir (et donc à ne pas rejoindre la collectivité), ce qui donne lieu au plan le plus célèbre de la carrière de John Ford où Ethan s?éloigne dans l?embrasure de la porte, cette porte se refermant sur lui. Le film contient également l?une des scènes les plus belles de l??uvre de Ford, celle où Ethan rattrapant Debbie, la soulève comme lorsqu?elle était enfant, et lui dit cette réplique restée, à juste titre, légendaire : « Let?s go home, Debbie ».


Posté par Invite le 22/12/2013
C'est un chef d'œuvre intemporel avec une magnifique photographie et c'est un film qui en a inspiré bien d'autres et qui est le meilleur film de Ford.

Mise-en-scène : 9/10
Acteurs : 9/10
Histoire / Scénario : 10/10
Réflexion sur la condition humaine : 10/10
Spectacle offert : 10/10
Note générale : 9.6 /10







The Searchers, La Prisonnière du désert, 1955, John Wayne, Jeffrey Hunter, Vera Miles, Ward Bond, Natalie Wood, John Qualen, Olive Carey, Henry Brandon, Ken Curtis, Harry Carey Jr., Antonio Moreno, Hank Worden, Beulah Archuletta, Walter Coy, Dorothy Jordan, Pippa Scott, Patrick Wayne, Lana Wood, Gertrude Astor, Danny Borzage, Ruth Clifford, Carmen D'Antonio, Tommy Doss, Nacho Galindo, Chuck Hayward, Robert Lyden, Cliff Lyons, Peter Mamakos, Mae Marsh, Frank McGrath, Jack Pennick, Lloyd Perryman, Chuck Roberson, William Steele, Chief Thundercloud, Terry Wilson, John Ford, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, La Prisonnière du désert DVD, The Searchers DVD, DVD, La Prisonnière du désert critique, The Searchers critique, John Ford critique

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2021