Frankenstein (Frankenstein) 1931

Titre Français alternatif : Frankenstein - L'Homme qui créa un monstre
Pays : États-Unis (1H10)
Réalisateur : James Whale
Acteurs : Colin Clive, Mae Clarke, John Boles, Boris Karloff, Edward Van Sloan, Frederick Kerr, Dwight Frye, Lionel Belmore, Marilyn Harris, Ted Billings, Jack Curtis, Francis Ford, Arletta Duncan, William Dyer, Mary Gordon, Soledad Jiménez, Carmencita Johnson, Seessel Anne Johnson, Margaret Mann, Michael Mark, Pauline Moore, Robert Milasch, Inez Palange, Paul Panzer, Cecilia Parker, Rose Plumer, Ellinor Vanderveer
Producteur : Carl Laemmle, Carl Laemmle Jr., E. M. Asher
Scénaristes : Garrett Fort, Robert Florey, Francis Edward Faragoh, Richard Schayer, John Russell
Directeur de la photographie : Arthur Edeson, Paul Ivaro
Composition musicale : Bernhard Kaun, Franz Waxman
Montage : Clarence Kolster
Décors : Charles D. Hall, Herman Rosse
Studio :
8 DVD / Blu-Ray disponibles

Genre complémentaire : Horreur
Résumé : Le jeune docteur Henry Frankenstein, est obsédé par le pouvoir de donner la vie. Aidé de son étrange assistant, Fritz, il parvient à partir de morceaux de cadavres, à reconstituer un corps et à lui donner la vie. La créature qui n'a pas de nom, ne remplit pas toutes les attentes de son créateur. Pendant ce temps la fiancée d'Henry, accompagnée de son fidèle Victor, cherche à savoir ce qui perturbe autant son fiancé.
Lieu de tournage : Universal Studios, Universal City, Malibou Lake, Agoura, Vasquez Rocks Natural Area Park, Agua Dulce, Pasadena, San Fernando Valley, Los Angeles, Californie

Informations complémentaires : Sortie États-Unis : 21/11/1931.

Sortie France : 24/06/1932 - Reprise : 25/06/2008.


Tournage : 24/08 - 03/10/1931.


D'après la pièce "Frankenstein" de Peggy Webling, elle même inspiré par le roman "Frankenstein, or The Modern Prometheus" de Mary Shelley, édité pour la première fois en 1818 par Lackington, Hughes, Harding, Mavor & Jones à Londres.

En France, le roman a été publié pour la première fois en 1821 aux éditions Corréard sous le titre "Frankenstein ou le Prométhée moderne" (traduction de Jules Saladin).

La pièce de Webling a été présentée pour la première fois à Preston, dans le Lancashire en Angleterre, en décembre 1927. Après une tournée et quelques modifications, la pièce a été jouée à Londres le temps de 72 représentations.

John L. Balderston a adapté la pièce pour une présentation aux États-Unis, mais Universal Pictures en achete les droits cinématographiques en avril 1931, avant qu'elle puisse être présentée sur scène.


Prix et nominations :

- Mostra de Venise 1932 : sélection officielle,

- National Film Preservation Board 1991 : enregistrement au National Film Registry,

- Academy of Science Fiction, Fantasy & Horror Films 2005 : nomination pour le prix de la meilleure collection de DVD (édition "The Monster Legacy Collection"),

- Online Film & Television Association 2011 : prix Hall of Fame,

- Academy of Science Fiction, Fantasy & Horror Films 2013 : prix de la meilleure collection de DVD/Blu-Ray (édition "Universal Classic Monsters: The Essential Collection"),

- Academy of Science Fiction, Fantasy & Horror Films 2015 : nomination pour le prix de la meilleure collection de DVD/Blu-Ray (édition "Universal Classic Monsters: Complete 30 Film Collection"),

- Academy of Science Fiction, Fantasy & Horror Films 2017 : prix de la meilleure collection de DVD/Blu-Ray (édition "Frankenstein : Complete Legacy Collection").


Sélections :

- Mostra de Venise 1932,

- Studio K Horror Festival 1969 (Pays-Bas),

- Festival du film fantastique d'Amsterdam 2018.


La conception du maquillage du monstre de Jack P. Pierce est sous copyright d'Universal. Il fallait quatre heures pour l'appliquer.

Le monstre du film ne ressemble pas physiquement au personnage du roman de Mary Shelley. C'est le maquilleur Pierce qui a proposé des innovations telles que la tête plate du monstre, les boulons à travers le cou, les paupières tombantes et le costume mal ajusté.

Bien qu'à l'époque on tournait en N&B, l'image populaire du monstre de Frankenstein à la peau verte provient aussi de ce film. Jack P. Pierce a appliqué une peinture grasse verte grisâtre pour la peau du monstre qui contrastait avec les valeurs de gris des personnages normaux du film.


L'équipe de tournage craignait que Marilyn Harris, sept ans, qui jouait Maria, la petite fille jetée dans le lac par Le Monstre, soit trop effrayée par la vue de Boris Karloff en costume et maquillage. Dès qu'elle l'a vu, elle a couru directement vers Karloff et lui a pris la main, nullement impressionnée.


Une bobine d'essai de 20 minutes, mettant en vedette Bela Lugosi dans le rôle du Monstre et réalisée par Robert Florey, a été tournée sur les plateaux de Dracula. Cette séquence n'a pas été revue depuis 1931 et est considérée comme perdue.


Après avoir donné vie au Monstre, le docteur Frankenstein a prononcé dans la version originale : "Now I know what it's like to be God ! ". Le film est sorti en salles avec cette réplique enregistrée. Mais lors d'une reprise en 1938, les censeurs ont exigé qu'elle soit supprimée au motif qu'il s'agissait d'un blasphème, et a été remplacée par un fort coup de tonnerre.

Il a fallu attendre les techniques récentes de restauration pour réinsérer la réplique originale de manière transparente.


C'était le quatrième film réalisé par James Whale qui n'avait filmé que la guerre dans ses précédents. Quand Carl Laemmle Jr. lui a proposé une liste de plus de 30 adaptations cinématographiques qu'il pourrait réaliser, il a choisi Frankenstein pour s'éloigner de l'univers guerrier.


La méthode pour donner vie à la créature n'est jamais abordée dans le roman de Mary Shelley. Dans le livre, Frankenstein refuse de divulguer comment il a fait afin que personne ne puisse recréer ses actions. Cependant, l'utilisation de la foudre via des appareils électriques initiée dans le film pour ressusciter le monstre est devenue la méthodologie acceptée et apparaît dans presque tous les films de Frankenstein depuis.


Format : 1.20 : 1
N&B
Mono (Western Electric Sound System)

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Merci à pak pour son aide !

Les critiques






Frankenstein, Frankenstein / Frankenstein - L'Homme qui créa un monstre, 1931, Colin Clive, Mae Clarke, John Boles, Boris Karloff, Edward Van Sloan, Frederick Kerr, Dwight Frye, Lionel Belmore, Marilyn Harris, Ted Billings, Jack Curtis, Francis Ford, Arletta Duncan, William Dyer, Mary Gordon, Soledad Jiménez, Carmencita Johnson, Seessel Anne Johnson, Margaret Mann, Michael Mark, Pauline Moore, Robert Milasch, Inez Palange, Paul Panzer, Cecilia Parker, Rose Plumer, Ellinor Vanderveer, James Whale, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, Frankenstein / Frankenstein - L'Homme qui créa un monstre DVD, Frankenstein DVD, DVD, Frankenstein / Frankenstein - L'Homme qui créa un monstre critique, Frankenstein critique, James Whale critique

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2023