Les Mains qui tuent (Phantom lady) 1943


Test Blu-Ray - Les Mains qui tuent (Phantom lady) 1943 - CineFaniac - Blu-Ray Elephant Films


Résumé : Scott Henderson, un ingénieur de 32 ans, quitte le domicile conjugal après une violente dispute avec sa femme. Dans un bar, il fait la connaissance d’une belle et mystérieuse jeune femme. Cette rencontre sonne le début des ennuis pour Scott, pris dans un dangereux engrenage…

Le premier film noir de Robert Siodmak est très réussi. Siodmak commence fort. Le scénario est hitchcockien. Ceci n'est pas étonnant puisque la productrice associée Joan Harrison a travaillé avec Alfred Hitchcock à de nombreuses reprises et a signé le scénario de Rebecca. Elle a également produit plusieurs de ses films dont la série Alfred Hitchcock présente.
Le scénariste Bernard C. Schoenfeld écrit ici son premier scénario. Dans sa courte carrière, il aura l'occasion de participer à L'impasse tragique pour la 20th Century Fox puis à Macao pour la RKO avant de se tourner presque exclusivement vers la télévision.

Les acteurs, Ella Raines et Franchot Tone, peu connus font de solides performances. A l'époque Raines n'était pas connue. Il s'agit de son premier rôle important. Elle sera par la suite à l'affiche d'une comédie de Preston Sturges, d'un western avec John Wayne. Avec Siodmak, elle fit quatre films, dont un autre film noir en 1945: L’oncle Harry (The Strange Affair of Uncle Harry). Franchot Tone, en revanche, avait à son actif plusieurs bons films. Acteur pour la MGM, il avait été associé à Clark Gable.
Les acteurs secondaires sont bien choisis. Thomas Gomez est un inspecteur. Elisha Cook Jr. est égal à lui-même, toujours dans le même genre de rôle.
Siodmak réalise donc un film noir évocateur de son talent. Il fera par la suite encore mieux. Les mains qui tuent constitue un très bon début dans le film noir.
Cole Armin






Cinema MasterClass
Test du Blu-Ray édité par Elephant Films - Disponible


1.33 16/9 Noir et blanc MPEG-4 AVC Video 1080p 24 images/seconde

Le film est paru en Blu-Ray en Angleterre et aux Etats-Unis (2019 - Arrow Academy) à partir d'une restauration HD.

Elephant Films a obtenu le même matériel.
A son actif, l'image est somptueuse et bien au-delà de la moyenne des masters Universal. Le rendu général est fidèle à la pellicule d'origine avec un grain intact maîtrisé.
La définition est soignée avec des gros plans d'Ella Raines rayonnants. Le noir et blanc gagne en finesse avec des contrastes excellents.

Cependant, il reste encore un lot conséquent de tâches et points blancs, rayures plus ou moins fréquents selon les scènes. Rien de rédhibitoire.
Ce Blu-Ray vous fera oublier aisément le DVD Carlotta de 2007.

Comparaison Blu-Ray Elephant films (2021) / Blu-Ray Arrow (2019)
Blu-Ray Arrow (2019) Blu-Ray Arrow (2019)
Blu-Ray Elephant films (2021) Blu-Ray Elephant films (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Elephant films (2021) - Partie droite : Blu-Ray Arrow (2019))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Elephant films (2021) / DVD Carlotta (2007)
DVD Carlotta (2007) DVD Carlotta (2007)
Blu-Ray Elephant films (2021) Blu-Ray Elephant films (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Elephant films (2021) - Partie droite : DVD Carlotta (2007))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Elephant films (2021) / Blu-Ray Arrow (2019)
Blu-Ray Arrow (2019) Blu-Ray Arrow (2019)
Blu-Ray Elephant films (2021) Blu-Ray Elephant films (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Elephant films (2021) - Partie droite : Blu-Ray Arrow (2019))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Elephant films (2021) / DVD Carlotta (2007)
DVD Carlotta (2007) DVD Carlotta (2007)
Blu-Ray Elephant films (2021) Blu-Ray Elephant films (2021)
(Partie gauche : Blu-Ray Elephant films (2021) - Partie droite : DVD Carlotta (2007))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.


1) Anglais DTS-HD Master Audio 2.0 48 kHz 24-bit

De même que sur le DVD Carlotta, il n'y a pas de VF.

La VO est adéquate. Les dialogues sont très clairs. Les passages musicaux ne sont pas exceptionnels et parfois limités.

Sous-titres : Français non imposés

Les bonus du Blu-Ray Arrow et du DVD Carlotta ne sont pas repris.

Les mains qui tuent par Eddy Moine (VF - 12'24 - HD - 2021)
Eddy Moine décrit le synopsis du film, le roman de William Irish, Joan Harrisson et le travail d'adaptation, Robert Siodmak, la photographie, les acteurs et la musique.
Une présentation assez large sur le film et ses protagonistes.

Entretien avec Stéphane du Mesnildot (VF - 10'01 - HD - 2021)
Cette présentation est plus analytique et décortique le personnage d'Ella Raines et ses identités. Stéphane du Mesnildot décrypte plusieurs scènes.

Bande-annonce (VOST - 1'41 - SD)
Il s'agit de la bande-annonce d'origine.

Bande-annonce d'autres films de la collection

Crédits

DVD

Par Cole Armin - lundi 31 mai 2021
Remerciements : Elephant Films

Test Blu-Ray - Les Mains qui tuent (Phantom lady) 1943 - CineFaniac - Blu-Ray Elephant Films Test Blu-Ray - Les Mains qui tuent (Phantom lady) 1943 - CineFaniac - Blu-Ray Elephant Films

Menu du Blu-Ray - Copyright Elephant Films

Pour affichez les captures d'écran de ce Blu-Ray dans leur résolution d'origine, cliquez sur les images ci-dessous

Test Blu-Ray - Les Mains qui tuent (Phantom lady) 1943 - CineFaniac - Blu-Ray Elephant Films

Test Blu-Ray - Les Mains qui tuent (Phantom lady) 1943 - CineFaniac - Blu-Ray Elephant Films

Test Blu-Ray - Les Mains qui tuent (Phantom lady) 1943 - CineFaniac - Blu-Ray Elephant Films

Test Blu-Ray - Les Mains qui tuent (Phantom lady) 1943 - CineFaniac - Blu-Ray Elephant Films

Copyright Elephant Films

Autres éditions de ce film chroniquées :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films réalisés par Robert Siodmak :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Franchot Tone :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Ella Raines :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Alan Curtis :


FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2021