Moby Dick (Moby Dick) 1956


Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions




Test du Blu-Ray édité par Rimini Editions - Disponible


1.66 16/9 MPEG-4 AVC
La photographie de Moby Dick est en soi une histoire. A l'origine, John Huston et son directeur de la photographie Oswald Morris voulaient une représentation du XIXe siècle à la façon d'une gravure de baleine.
Le film fut tourné en Eastmancolor puis achevé en Technicolor avec l'ajout d'une 4e couche en noir et blanc dont le but était d'atténuer les tonalités. Cette manipulation technique n'a pas été réalisé sur le négatif original.

Les différentes sorties vidéo du film repartaient du négatif original sans tenir compte du travail additionnel. L'ayant droit, la MGM, n'a pas fait preuve d'un intérêt particulier pour le film et continue de délaisser sa riche bibliothèque de films.
Le film est paru en DVD en 2002 en France. Le DVD était sale et avec des couleurs non représentatives du travail de Morris.

En Blu-Ray, le film est paru pour la première fois en Australie en 2014 chez Shock Entertainment.
Puis, en 2016, après 8 mois de travail de restauration fait maison (par Greg Kimble), l'éditeur Américain Twilight Time a sorti une édition en se basant sur une copie de la Library of Congress américaine. Cette restauration est néanmoins restée une exclusivité pour l'édition américaine limitée à 3 000 exemplaires (édition épuisée depuis fin mars 2017, soit 6 mois après sa sortie).

Le spécialiste de la restauration Robert A. Harris déclarait sur le forum américain "HTF Forum" qu'il faudrait une restauration à quelques millions de dollars pour parvenir à un résultat proche du film à sa sortie à 1956.
Inutile de dire qu'il est peu probable que la MGM vienne se résoudre à investir dans le film. Il faut donc se contenter de versions imparfaites.

Pour cette sortie française, Rimini Editions est visiblement parti du même master que Shock Entertainment fourni par la MGM. Les couleurs y sont donc moins proches de l'intention du réalisateur.

En complément, le master a semble-t-il fait l'objet d'un traitement au niveau du grain qui est moins présent que sur l'équivalent Australien. Les couleurs ont également été modifiées avec des teintes plus lumineuses. Le rendu est ainsi plus agréable à un oeil habitué à un Technicolor flamboyant mais hélas plus éloigné du travail original d'Oswald Morris.

L'image gagne nettement en propreté par rapport au DVD mais conserve quelques défauts occasionnels. La définition est globalement satisfaisante.
La copie est présentée dans un format 1.66:1 fidèle à l'intention du réalisateur. Le DVD MGM dans un format Open Matte affichait un peu plus d'image en haut et en bas du cadre.
Le film occupe 30,5 Go du disque.

Comparaison Blu-Ray Rimini (2017) / Blu-Ray Twilight Time (2016)
Blu-Ray Twilight Time (2016) Blu-Ray Twilight Time (2016)
Blu-Ray Rimini (2017) Blu-Ray Rimini (2017)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini (2017) - Partie droite : Blu-Ray Twilight Time (2016))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Rimini (2017) / DVD MGM (2002)
DVD MGM (2002) DVD MGM (2002)
Blu-Ray Rimini (2017) Blu-Ray Rimini (2017)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini (2017) - Partie droite : DVD MGM (2002))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Rimini (2017) / Blu-Ray Twilight Time (2016)
Blu-Ray Twilight Time (2016) Blu-Ray Twilight Time (2016)
Blu-Ray Rimini (2017) Blu-Ray Rimini (2017)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini (2017) - Partie droite : Blu-Ray Twilight Time (2016))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Rimini (2017) / DVD MGM (2002)
DVD MGM (2002) DVD MGM (2002)
Blu-Ray Rimini (2017) Blu-Ray Rimini (2017)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini (2017) - Partie droite : DVD MGM (2002))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.


1) Anglais DTS-HD Master Audio 2.0
2) Français DTS-HD Master Audio 2.0
La version originale fait preuve d'une grande clarté avec des dialogues distincts et des bruitages bien restitués.

La version française est plutôt moyenne. Les dialogues et la musiques y sont plus monotones. Il faut noter que la piste n'est toutefois pas entachée de souffle.

Sous-titres : Français (non imposés sur la VO)

Moby Dick, un grand roman moderne (VF - 25'09 - HD)
Philippe Ramos, réalisateur de Capitaine Achab, revient sur le roman d'Herman Melville de manière analytique. En conclusion, il revient sur la version de John Huston (et son influence pour ses films).

Moby Dick, le projet impossible (VF - 33'54 - HD)
Ce 2e supplément se focalise sur la version de John Huston. Pierre Berthomieu revient en détail sur le film, le jeu de Gregory Peck.
Il analyse plusieurs scènes, le style de John Huston, la photographie et la musique.

Bande-annonce (VO - 3'14 - HD)
La bande-annonce fait apparaitre un grain plus abondant que sur le film.

Livret de 20 pages
Ecrit par Jean-Marc Mura, le livret est composé de 4 pages d'illustrations. Le reste est intégralement du texte.
Le livret offre un aperçu complet de la genèse du film (en remontant jusqu'aux années 1940) puis son tournage. Il rapproche le film du roman de Melville tout en analysant les différents thèmes et personnages.

Par Cole Armin - lundi 29 mai 2017
Remerciements : Rimini Editions

Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions

Menu du Blu-Ray - Copyright Rimini Editions

Pour affichez les captures d'écran de ce Blu-Ray dans leur résolution d'origine, cliquez sur les images ci-dessous

Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions

Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions

Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions

Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions

Copyright Rimini Editions

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films réalisés par John Huston :
L'homme qui voulut être roi (The Man who would be king) 1975
Dieu seul le sait (Heaven knows, Mr Allison) 1956
Le Barbare et la geisha (The Barbarian and the Geisha) 1958
Freud, Passions secrètes (Freud) 1962
Plus Fort que le diable (Beat The Devil) 1953
Plus Fort que le diable (Beat The Devil) 1953
Les Racines du ciel (The Roots of Heaven) 1958
Le Vent de la plaine (The Unforgiven) 1959
La Lettre du Kremlin (The Kremlin Letter) 1970
L'odyssée de l'African Queen (The African Queen) 1951
Plus Fort que le diable (Beat The Devil) 1953
Le Malin (Wise Blood) 1979
Au-dessous du volcan (Under the Volcano) 1984
Le dernier de la liste (The List of Adrian Messenger) 1963
Le Vent de la plaine (The Unforgiven) 1959

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Gregory Peck :
Le Combat du Capitaine Newman (Captain Newman, M.D.) 1963
Bravados (The Bravados) 1958
La Cible Humaine (The Gunfighter) 1950
Ces garçons qui venaient du Brésil (The Boys from Brazil) 1978
Un matin comme les autres (Beloved Infidel) 1959
Un matin comme les autres (Beloved Infidel) 1959
David et Bethsabée (David and Bathsheba) 1951
Duel au soleil (Duel in the sun) 1946
Duel au soleil (Duel in the sun) 1946
Arabesque (Arabesque) 1965
La Maison du Docteur Edwardes (Spellbound) 1945
Le procès Paradine (The Paradine Case) 1947
L'Or de MacKenna (Mackenna's gold) 1968
La Ville abandonnée (Yellow Sky) 1949
Quand siffle la dernière balle (Shoot Out) 1971
La gloire et la peur (Pork chop hill) 1959
Fort Invincible (Only the valiant) 1951
Le Combat du Capitaine Newman (Captain Newman, M.D.) 1963
La Cible Humaine (The Gunfighter) 1950
Un Colt pour une corde (Billy Two Hats) 1974
L'homme au complet gris (The Man in the Gray Flannel Suit) 1956

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Richard Basehart :
Baïonnette au Canon (Fixed Bayonets!) 1951
Meurtre sans faire-part (Portrait in Black) 1960
Les Collines de la terreur (Chato's land) 1971
Les Rois du Soleil (Kings of the Sun) 1963
[Série TV]
Voyage au fond des mers (Voyage to the Bottom of the Sea) 1966
Saison 3
Baïonnette au Canon (Fixed Bayonets!) 1951
[Série TV]
Voyage au fond des mers (Voyage to the Bottom of the Sea) 1965
Saison 2
Le Livre noir (Reign of Terror) 1949
[Série TV]
Voyage au fond des mers (Voyage to the Bottom of the Sea) 1965
Saison 2
Il marchait la nuit (He Walked by Night) 1948
Meurtre sans faire-part (Portrait in Black) 1960
Il marchait la nuit (He Walked by Night) 1948

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec James Robertson Justice :
La Flibustière des Antilles (Anne of The Indies) 1951
La vie de Jean Valjean (Les Miserables) 1952
La rose noire (The Black Rose) 1950
David et Bethsabée (David and Bathsheba) 1951

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2021