Moby Dick (Moby Dick) 1956


Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions




Test du Blu-Ray édité par Rimini Editions - Disponible


1.66 16/9 MPEG-4 AVC
La photographie de Moby Dick est en soi une histoire. A l'origine, John Huston et son directeur de la photographie Oswald Morris voulaient une représentation du XIXe siècle à la façon d'une gravure de baleine.
Le film fut tourné en Eastmancolor puis achevé en Technicolor avec l'ajout d'une 4e couche en noir et blanc dont le but était d'atténuer les tonalités. Cette manipulation technique n'a pas été réalisé sur le négatif original.

Les différentes sorties vidéo du film repartaient du négatif original sans tenir compte du travail additionnel. L'ayant droit, la MGM, n'a pas fait preuve d'un intérêt particulier pour le film et continue de délaisser sa riche bibliothèque de films.
Le film est paru en DVD en 2002 en France. Le DVD était sale et avec des couleurs non représentatives du travail de Morris.

En Blu-Ray, le film est paru pour la première fois en Australie en 2014 chez Shock Entertainment.
Puis, en 2016, après 8 mois de travail de restauration fait maison (par Greg Kimble), l'éditeur Américain Twilight Time a sorti une édition en se basant sur une copie de la Library of Congress américaine. Cette restauration est néanmoins restée une exclusivité pour l'édition américaine limitée à 3 000 exemplaires (édition épuisée depuis fin mars 2017, soit 6 mois après sa sortie).

Le spécialiste de la restauration Robert A. Harris déclarait sur le forum américain "HTF Forum" qu'il faudrait une restauration à quelques millions de dollars pour parvenir à un résultat proche du film à sa sortie à 1956.
Inutile de dire qu'il est peu probable que la MGM vienne se résoudre à investir dans le film. Il faut donc se contenter de versions imparfaites.

Pour cette sortie française, Rimini Editions est visiblement parti du même master que Shock Entertainment fourni par la MGM. Les couleurs y sont donc moins proches de l'intention du réalisateur.

En complément, le master a semble-t-il fait l'objet d'un traitement au niveau du grain qui est moins présent que sur l'équivalent Australien. Les couleurs ont également été modifiées avec des teintes plus lumineuses. Le rendu est ainsi plus agréable à un oeil habitué à un Technicolor flamboyant mais hélas plus éloigné du travail original d'Oswald Morris.

L'image gagne nettement en propreté par rapport au DVD mais conserve quelques défauts occasionnels. La définition est globalement satisfaisante.
La copie est présentée dans un format 1.66:1 fidèle à l'intention du réalisateur. Le DVD MGM dans un format Open Matte affichait un peu plus d'image en haut et en bas du cadre.
Le film occupe 30,5 Go du disque.

Comparaison Blu-Ray Rimini (2017) / Blu-Ray Twilight Time (2016)
Blu-Ray Twilight Time (2016) Blu-Ray Twilight Time (2016)
Blu-Ray Rimini (2017) Blu-Ray Rimini (2017)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini (2017) - Partie droite : Blu-Ray Twilight Time (2016))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Rimini (2017) / DVD MGM (2002)
DVD MGM (2002) DVD MGM (2002)
Blu-Ray Rimini (2017) Blu-Ray Rimini (2017)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini (2017) - Partie droite : DVD MGM (2002))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Rimini (2017) / Blu-Ray Twilight Time (2016)
Blu-Ray Twilight Time (2016) Blu-Ray Twilight Time (2016)
Blu-Ray Rimini (2017) Blu-Ray Rimini (2017)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini (2017) - Partie droite : Blu-Ray Twilight Time (2016))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Rimini (2017) / DVD MGM (2002)
DVD MGM (2002) DVD MGM (2002)
Blu-Ray Rimini (2017) Blu-Ray Rimini (2017)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini (2017) - Partie droite : DVD MGM (2002))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.


1) Anglais DTS-HD Master Audio 2.0
2) Français DTS-HD Master Audio 2.0
La version originale fait preuve d'une grande clarté avec des dialogues distincts et des bruitages bien restitués.

La version française est plutôt moyenne. Les dialogues et la musiques y sont plus monotones. Il faut noter que la piste n'est toutefois pas entachée de souffle.

Sous-titres : Français (non imposés sur la VO)

Moby Dick, un grand roman moderne (VF - 25'09 - HD)
Philippe Ramos, réalisateur de Capitaine Achab, revient sur le roman d'Herman Melville de manière analytique. En conclusion, il revient sur la version de John Huston (et son influence pour ses films).

Moby Dick, le projet impossible (VF - 33'54 - HD)
Ce 2e supplément se focalise sur la version de John Huston. Pierre Berthomieu revient en détail sur le film, le jeu de Gregory Peck.
Il analyse plusieurs scènes, le style de John Huston, la photographie et la musique.

Bande-annonce (VO - 3'14 - HD)
La bande-annonce fait apparaitre un grain plus abondant que sur le film.

Livret de 20 pages
Ecrit par Jean-Marc Mura, le livret est composé de 4 pages d'illustrations. Le reste est intégralement du texte.
Le livret offre un aperçu complet de la genèse du film (en remontant jusqu'aux années 1940) puis son tournage. Il rapproche le film du roman de Melville tout en analysant les différents thèmes et personnages.

Par Cole Armin - lundi 29 mai 2017
Remerciements : Rimini Editions

Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions

Menu du Blu-Ray - Copyright Rimini Editions

Pour affichez les captures d'écran de ce Blu-Ray dans leur résolution d'origine, cliquez sur les images ci-dessous

Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions

Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions

Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions

Test Blu-Ray - Moby Dick (Moby Dick) 1956 - CineFaniac - Blu-Ray France Rimini Editions

Copyright Rimini Editions

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films réalisés par John Huston :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Gregory Peck :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Richard Basehart :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec James Robertson Justice :

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2018