L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952


Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions


Résumé : Dans les années 1920, Sean Thornton, boxeur américain retraité, retourne dans son Irlande natale. Il tombe amoureux de Mary Kate Danaher.






Collector
Test du Blu-Ray édité par Rimini Editions
Blu-Ray disponible depuis le mercredi 23 novembre 2022.

L'homme tranquille parait enfin en France après avoir été disponible en DVD aux Editions Montparnasse (édition épuisée).
Rimini éditions a mis les petits plats dans les grands avec un coffret comprenant pas moins de 4 disques (2 Blu-Ray + 2 DVD). Aucune édition simple n'est proposée à ce stade.
Cette sortie très attendue intervient un mois après l'édition par Rimini d'un coffret de 3 westerns muets de John Ford (chroniques à retrouver sur CineFaniac également). Cette édition est annoncée comme limitée.

1.33 16/9 MPEG-4 AVC Video 1080p 24 images/seconde

En Blu-Ray, L'homme tranquille est sorti deux fois aux Etats-Unis chez Olive films (édition simple en 2013) puis en édition "Signature" (2016). Une édition anglaise est parue en 2015 (Eureka Entertainment). Ces trois éditions étaient tirées d'une remasterisation à partir d'un scan en 4K du négatif original.

L'attente a été longue pour avoir un Blu-Ray français. Le catalogue Republic a souvent été maltraité jusqu'à la parution en Blu-ray de plusieurs films dans des copies superbes (les Blu-ray anglais de Rio Grande, Johnny Guitar remasterisés en 4K notamment et le Blu-Ray français de La femme qui faillit être lynchée).

Les éléments fournis par la Paramount sont d'un très haut niveau et comparables au Blu-Ray de 2013 édité par Olive films (et non la réédition de 2016 ni le Blu-ray anglais). Le master du Blu-Ray américain de 2016 offre un grain légèrement plus prononcé et une palette de couleurs un peu plus profondes.

Le master de ce nouveau Blu-Ray offre une profondeur de champs superbe et un rendu fidèle à la pellicule d'origine. La définition frise les sommets. La comparaison ci-dessous avec une source en définition standard montre un gain énorme en termes de détails. Les scènes tournées en transparence sont plus évidentes avec ce niveau de précision.
Les couleurs sont d'une grande richesse (le film a été tourné en Technicolor là où la Republic Pictures utilisait le Trucolor pour ses productions).
La remasterisation a gommé la quasi-totalité des tâches et l'ensemble est homogène.

Une expérience immersive dans les paysages irlandais à ne pas manquer qui remplacera sans équivoque le DVD sorti en 2000 aux Editions Montparnasse.

Les comparatifs ci-dessous inclus des captures tirées du documentaire Le rêve irlandais de John Ford proposé en bonus (images incluses en définition standard dans ce document).

Comparaison Blu-Ray Rimini éditions (2022) / Blu-Ray Olive films Signature (2016)
Blu-Ray Olive films Signature (2016) Blu-Ray Olive films Signature (2016)
Blu-Ray Rimini éditions (2022) Blu-Ray Rimini éditions (2022)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini éditions (2022) - Partie droite : Blu-Ray Olive films Signature (2016))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Rimini éditions (2022) / Extrait Dreaming the quiet man (SD)
Extrait Dreaming the quiet man (SD) Extrait Dreaming the quiet man (SD)
Blu-Ray Rimini éditions (2022) Blu-Ray Rimini éditions (2022)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini éditions (2022) - Partie droite : Extrait Dreaming the quiet man (SD))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Rimini éditions (2022) / Blu-Ray Olive films Signature (2016)
Blu-Ray Olive films Signature (2016) Blu-Ray Olive films Signature (2016)
Blu-Ray Rimini éditions (2022) Blu-Ray Rimini éditions (2022)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini éditions (2022) - Partie droite : Blu-Ray Olive films Signature (2016))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.
Comparaison Blu-Ray Rimini éditions (2022) / Extrait Dreaming the quiet man (SD)
Extrait Dreaming the quiet man (SD) Extrait Dreaming the quiet man (SD)
Blu-Ray Rimini éditions (2022) Blu-Ray Rimini éditions (2022)
(Partie gauche : Blu-Ray Rimini éditions (2022) - Partie droite : Extrait Dreaming the quiet man (SD))
Faire défiler la barre centrale pour comparer.


1) Anglais DTS-HD Master Audio 2.0 48 kHz 24-bit
2) Français DTS-HD Master Audio 2.0 48 kHz 24-bit

La version originale est en excellent état avec un bon équilibre entre les dialogues et les bruitages et la musique en arrière plan. Propres, les dialogues sont cristallins et la musique adéquatement présentée.

Sur la VF, la musique a tendance à saturer. Les dialogues sont en bon état. La piste contient un léger souffle.

Sous-titres : Français (imposés sur la VO)

L'édition américaine était riche en bonus. Bien que les bonus du Blu-ray américain Olive signature ne soient pas inclus, Rimini éditions place la barre haute, très haute.

Disque 1
Conversation entre Cécile Gornet et Frédéric Mercier (VF - 67'29 - 1080i - 2022)
Exclusif au Blu-Ray (non présent sur le DVD du coffret), cet entretien croisé de 67 minutes associe Cécile Gornet, professeur de philosophie, doctorante en cinéma et Frédéric Mercier, journaliste au magazine Transfuge. Ils replacent le film dans le contexte des années 1950 et l'essor du western, le démarrage poussif du projet, le rapport de Ford à l'Irlande et la nouvelle de Maurice Walsh, la galerie d'acteurs fordiens, l'usage du Technicolor, la dualité entre les extérieurs et le tournage en studio, la censure et l'accueil en salles. Ils passent la majorité du document à analyser les thèmes du film et le duo entre Wayne et O'Hara.
Une analyse riche et dynamique !

Analyse comparée entre le film et le shooting script (VF - 10'05 - 1080i - 2022)
En voix off, Cécile Gornet, professeur de philosophie, doctorante en cinéma, décortique le shooting script et se focalise sur les différences avec le film durant la scène de la rencontre entre Sean et Mary Kate, la scène du premier-baiser, la scène de la chute sur le lit.
Il est question des modifications faites et des orientations impulsées par Ford.

Bande-annonce (VO - 1'51 - 1080p)

Disque 2
Ce 2e disque contient deux longs documentaires en résolution standard.

Le rêve irlandais de John Ford (John Ford : Dreaming The Quiet Man) (VOST - 90'55 - SD upscalée 1080i entrelacée - 2011)
Un film de Sé Merry Doyle - Narration par Gabriel Byrne avec les témoignages de Maureen O'Hara, Peter Bogdanovich, Martin Scorsese...

Ce documentaire était initialement uniquement disponible dans un Blu-ray américain spécifique vendu par Olive films (et non inclus sur le Blu-ray américain du film). Rimini a fait l'effort d'obtenir ce long documentaire produit en 2010 par l'Irish Film Board et de l'inclure (cependant en résolution standard upscalée).
Autour de nombreux témoignages sur le film, le document est agrémenté de quelques images d'archives du tournage, d'une interview de Ford et d'images des lieux de tournage en 2010.
Maureen O'Hara raconte quelques anecdotes sur l'ambiance du tournage avec John Ford, Martin Scorsese s'étend sur l'héritage de Ford. Les différents intervenants expliquent le début de la carrière de Ford, l'influence du film sur la ville de Cong, les difficultés à faire démarrer le projet. Le document souligne les liens entre la vie personnelle de Ford et le film.
La structure du document est un peu décousue et alterne entre éléments sur le tournage du film, l'héritage de Ford, et des témoignages de villageois de Cong. Inévitablement, il y a des redites avec la conversation entre Cécile Gornet et Frédéric Mercier.
Le document reste essentiel sur le film.

Innisfree (VOST - 109'35 - 1080i entrelacée - 1990)
José Luis Guerin s'est déplacé sur les lieux de tournage du film en 1990. Entre film et documentaire, c'est l'occasion d'offrir des images des lieux de tournage en 1990 et des mettre en parallèles de nombreux extraits du film avec quelques commentaires en voix off et interviews de villageois.
Le rythme du document est un peu lent. Les spectateurs intéressés par l'Irlande y trouveront leur compte.

2 DVD : le film et les bonus

Livre Retour à Inisfree de Christophe Chavdia (104 pages)
Ce coffret se conclut avec un livre écrit par Christophe Chavdia en partenariat avec La Plume composé d'un avant propos et de 7 parties ainsi qu'une bibliographie.

1. Maurice Walsh (4 pages de texte) : ce chapitre offre un aperçu de la vie et des œuvres du romancier à l'origine de l'histoire ayant servi à l'écriture du scénario.

2. La question irlandaise (4 pages de texte : l'histoire irlandaise est abordée dès le XIIe siècle jusqu'au XXe avec des rappels historiques.

3. All you need is love : La nouvelle (1933) et le roman green rushes (1935) (6 pages de texte) : ce chapitre évoque la nouvelle et le roman, l'influence sur le scénario.

4. John Ford (10 pages de texte) : déjà longuement abordé dans des livres, le réalisateur est ici représenté sous l'angle irlandais : de son enfance au cycle de films irlandais en passant par les personnages de films. La seconde partie évoque son désir d'indépendance et sa société de production indépendante. Au détour de ce récit, Christophe Chavdia explique les différentes tentatives pour faire aboutir la production de L'homme tranquille et les négociations avec la Republic pour relever le budget du film.

5. Les scénarios de l'homme tranquille (9 pages de texte) : ce chapitre se concentre sur les différents scénarios, d'abord avec Richard Llewellyn puis avec Frank S. Nugent et le changement de ton d'un aspect politique à une "comédie pastorale". Il dévoile également le sujet de la censure et des scènes coupées.

6. Du tournage à la post production (9 pages de texte) : ce chapitre offre des anecdotes sur le tournage en Irlande, les difficultés liées à la météo, les doutes de Ford et un désaccord avec Wayne, la post-production et l'ingérence d'Herbert Yates.

7. Sortie, postérité et muséification (7 pages de texte) : Christophe Chavida y souligne l'accueil favorable au box office et par la critique, la suite des relations entre Yates et Ford et l'influence du film.
L'ouvrage se clôture par la bibliographie et les sources.

Agrémenté d'illustrations en quantité raisonnable, ce livre se révèle complet et bien documenté. A dévorer sans modération malgré quelques redites avec les bonus vidéo.

4 cartes postales de reproductions d'affiches

Certains bonus présents sur un DVD américain sorti en 2022 chez Artisan ont disparu de la circulation en Blu-Ray : un commentaire audio par Maureen O'Hara et un document The quiet man : the joy of Ireland notamment.

Par Cole Armin - vendredi 18 novembre 2022
Remerciements : Rimini Editions

L'avis CineFaniac

Indispensable, cette édition rend un bel hommage au travail de l'équipe de production et des acteurs.
Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions

Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions

Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions

Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions
Menu du Blu-Ray - Copyright Rimini Editions

Pour affichez les captures d'écran de ce Blu-Ray dans leur résolution d'origine, cliquez sur les images ci-dessous

Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions

Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions

Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions

Test Blu-Ray - L'homme tranquille (The Quiet Man) 1952 - CineFaniac - Blu-Ray Rimini Editions

Copyright Rimini Editions

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films réalisés par John Ford :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec John Wayne :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Maureen O'Hara :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Barry Fitzgerald :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Ward Bond :




FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2022