Test DVD - Même les assassins tremblent (Split Second) 1953 - Editions Montparnasse * Film Noir CineFaniac - Tout sur les films noirs
Même les assassins tremblent (Split Second) 1953


Test DVD - Même les assassins tremblent (Split Second) 1953 - CineFaniac - DVD Z2 Editions Montparnasse


Sam Hurley (Stephen McNally) et Bart Moore (Paul Kelly) s'échappent de prison.

Distribué en 1953, Même les assassins tremblent est le premier film réalisé par l'acteur Dick Powell qui passera derrière la caméra à cinq reprises. Ce film est son seul film noir à la réalisation. Que l'acteur ait choisi ce genre pour sa première réalisation n'est pas étrange puisqu'il sera célèbre dans plusieurs polars dont Le Grand Attentat (The Tall Target) et bien sur Adieu ma belle (Murder, My sweet) en 1944. Powell est à l'aise. On peut dire que c'est son meilleur film en tant que metteur en scène puisque ses deux films de guerre restent assez conventionnels et Le Conquérant est loin d'être réussi et fut un échec commercial.

Le début du film fait penser à un film consacré à la bombe nucléaire. Puis tout d'un coup, le récit s'attarde sur deux hommes échappés de prison. Peu à peu, le lien entre les deux situations s'établit.

Triste ironie, c'est en tournant Le Conquérant près d'un site d'essai nucléaire (un peu comme dans ce film) que Powell fut contaminé et mourut 7 ans plus tard d'un cancer.

L'acteur principal est Stephen McNally qui a surtout fait des westerns dont Quand les tambours s'arrêteront (Apache Drums) d'Hugo Fregonese. A ses côtés, une belle brochette : Alexis Smith (l'une des femmes à l'écran d'Errol Flynn: Gentleman Jim), Jan Sterling, Richard Egan et Paul Kelly. L'humour est assuré par Arthur Hunnicutt qui s'en donne à coeur joie. Des acteurs peu connus mais qui sont convaincants.

Une très bonne série B avec du suspense.
Cole Armin





RKO
Test du DVD édité par Editions Montparnasse - Disponible


1.33 4/3 Noir et blanc

L'ensemble est assez bon. L'éditeur a la mauvaise habitude de faire passer les masters au réducteur de bruit. Cela implique une définition moins bonne. Pas d'exception pour ce film.
Quelques passages utilisant des stock shots sont plus abîmés.

1) Anglais Dolby Digital 2.0 192 Kb/s.

La bande son ne présente pas de défaut particulier.

Sous-titres: Français de couleur jaune

Introduction de Serge Bromberg (VF - 3'28)

Par Cole Armin - dimanche 01 janvier 2006
Remerciements : Editions Montparnasse

L'avis CineFaniac

Film de série B à ne pas manquer.
Qualité technique à la hauteur.

Rareté: 3/5
Note finale: 4/5 - Recommandé!
Test DVD - Même les assassins tremblent (Split Second) 1953 - CineFaniac - DVD Z2 Editions Montparnasse
Menu du DVD - Copyright Editions Montparnasse


Test DVD - Même les assassins tremblent (Split Second) 1953 - CineFaniac - DVD Z2 Editions Montparnasse

Test DVD - Même les assassins tremblent (Split Second) 1953 - CineFaniac - DVD Z2 Editions Montparnasse

Test DVD - Même les assassins tremblent (Split Second) 1953 - CineFaniac - DVD Z2 Editions Montparnasse

Test DVD - Même les assassins tremblent (Split Second) 1953 - CineFaniac - DVD Z2 Editions Montparnasse

Test DVD - Même les assassins tremblent (Split Second) 1953 - CineFaniac - DVD Z2 Editions Montparnasse

Copyright Editions Montparnasse

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films réalisés par Dick Powell :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Stephen McNally :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Alexis Smith :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Jan Sterling :

Autres DVD / Blu-Ray chroniqués de films avec Keith Andes :

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2018