Laird Cregar


Mini-biographie:
CineFaniac - Laird Cregar dans The Lodger
Dès son enfance, Laird Cregar voulait devenir un acteur. A Broadway, il interpréta Oscar Wilde au théâtre. Ce fut un grand succès et l’acteur reçut plein d’offres des studios. Sa carrière démarra alors avec un contrat à la 20th Century Fox.

Son premier grand rôle sera en 1941 aux côtés de Paul Muni dans Hudson's Bay, un film d'aventure. La même année, il obtient un second rôle dans Arènes Sanglantes (Blood and sand) de Rouben Mamoulian, un rôle intéressant. Après un détour dans la comédie, il apparaît dans le premier film noir du studio: Qui a tué Vicky Lynn (Hot Spot/I Wake up screaming) où il interprète un inspecteur de police étrange. Outre le fait que le film soit excellent, Cregar contribue beaucoup à son succès.






CineFaniac - Qui a tué Vicky Lynn (Hot Spot/I Wake up screaming)
Extrait de Qui a tué Vicky Lynn (Hot Spot/I Wake up screaming)




En 1942, il est prêté à la RKO pour Jeanne d'Arc (Joan of Paris) puis à la Paramount pour le premier tandem Alan Ladd-Veronica Lake: Tueur à gages (This Gun for Hire).
Il est de nouveau dans un film avec Tyrone Power: Le Cygne Noir (The Black Swan) où il partage l'écran avec de très bons seconds couteaux de la Fox: George Sanders, Thomas Mitchell et Antony Quinn. Il y interprète le capitaine Henry Morgan. En 1943, il interprète le diable dans la comédie Le ciel peut attendre (Heaven can wait) d'Ernst Lubitsch.

En 1944, Rouben Mamoulian l’envisage pour le rôle de Waldo Lydecker dans Laura avant que Clifton Webb ne soit finalement choisi par le réalisateur Otto Preminger. Le réalisateur voulait un acteur qui ait l’air innocent pour le rôle. Or Cregar étant habitué aux rôles de méchants, aurait tout de suite été identifié par le public.
Le studio lui confie le rôle principal de The Lodger, remake du film d'Alfred Hitchcock. Dans ce film, l'acteur semble s'épanouir dans son premier grand rôle. Il est absolument génial en Jack l'étrangleur. C'est aussi le premier (et l'avant dernier film) qu'il fait avec John Brahm, réalisateur allemand très talentueux.
Le film est un succès.

CineFaniac - Hangover Square 1944 avec Laird Cregar



Brahm et Cregar tourneront à nouveau ensemble, en 1945 avec Hangover Square. Un film qui ressemble à The Lodger puisque l'équipe technique est la même et George Sanders est également présent. Toutefois, la musique de Bernard Herrmann est exceptionnelle et Linda Darnell est très appropriée pour le rôle féminin.
Hangover Square est une excellente production tout comme The Lodger. S'il n'y avaient qu'un film à voir dans la carrière de Laird Cregar ce serait Hangover Square.
Du fait de son physique, Cregar n'obtenait que peu de rôles. L’acteur décida de maigrir pour donner un nouveau souffle à sa carrière. Il subit plusieurs opérations et en mourut à l’âge de 28 ans.


Laird Cregar fut un acteur très professionnel qui se documentait sur ses rôles. Sa voix, son physique créaient un personnage unique. En 5 ans, Laird Cregar ne fit qu'une quinzaine de films, mais quels films ! De fait, il n’a pas eu la notoriété d’autres seconds couteaux tels qu’Anthony Quinn, Sidney Greenstreet ou Jack Palance (qui reprit son rôle de Lodger dans Le tueur de Londres d’Hugo Fregonese.)
Un immense acteur injustement oublié aujourd'hui.

Rédigé par Cole Armin


Filmographie sélective :

9 film(s) critiqué(s) sur les forums CineFaniac :

DVD/Blu-Ray testés :
Test Blu-Ray - Test Blu-Ray - Test DVD - Test DVD - Test DVD -





Laird Cregar critique, Laird Cregar biographie, Laird Cregar DVD, Laird Cregar western, Laird Cregar film, Laird Cregar cinéma, Laird Cregar filmo, Laird Cregar affiche, Laird Cregar affiches

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2018